Le seconde main, un monde de possibilités!

Le ‘’seconde main’’ peut prendre plusieurs formes! Que vous préfériez aller en friperie, chercher sur des sites en ligne ou échanger avec votre entourage, les bénéfices demeurent les mêmes : diminution de la consommation, économie d’argent, impact moindre sur l’environnement et plus encore!

Le fléau de la fast fashion

Depuis le début des années 2000, la fast fashion, ou mode éphémère, a pris d’assaut les centres d’achat. En effet, la production de vêtements a doublé de 2000 à 2014. Les compagnies ont rapidement passé de deux ou quatre collections à dix collections par année. L’entreprise Zara propose même aux consommateurs pas moins de 24 collections à tous les ans.

Il est donc de plus en plus difficile de résister à l'envie de se procurer encore et toujours de nouveaux vêtements! De plus, la qualité des vêtements issus de l’industrie a grandement diminué dans les dernières années.


On achète plus, pour moins cher et on porte nos vêtements moins longtemps. Une des façons les plus efficaces de s'opposer à la mode éphémère est l'achat de seconde main!


Cinq excellentes raisons d’acheter seconde main

1) Économiser

Sans surprise, les vêtements usagés sont beaucoup moins chers que neufs! Il n’est pas rare de trouver des pièces de marque dix fois moins cher. On peut ainsi s’offrir plusieurs morceaux usagés pour le prix d’un morceau neuf!

2) Diminuer son empreinte écologique

L’industrie de la mode, comme elle fonctionne actuellement, est extrêmement polluante et consomme une quantité astronomique de ressources naturelles, de la culture de coton jusqu'au transport, en passant par la transformation et la teinture des fibres. En effet, elle se situe au deuxième rang des pollueurs, directement après l’industrie du pétrole!

Voici quelques statistiques à l’appui :

  • 7500 litres d’eau sont nécessaires pour fabriquer une paire de jeans. Il s’agit de l’eau qu’un humain boit en sept ans!

  • 35% des micro plastiques rejetés dans les océans sont générés par le lavage des textiles ;

  • À chaque année, le secteur de la mode émet 1,2 milliards de tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions reliées aux transports aériens et maritimes combinés ;

  • 70% des 100 milliards de vêtements produits annuellement se retrouvent rapidement à l’enfouissement.

Ainsi, effectuer des achats usagés et plus responsables est un geste concret et efficace pour diminuer son empreinte écologique et lutter contre de nombreuses problématiques environnementales et sociales.

3) Trouver des morceaux uniques

Sur une note plus positive, acheter de seconde main permet de faire de superbes petites trouvailles! Vous tomberez peut-être sur des vêtements d’une marque qui n’existe plus, sur des pièces très dispendieuses ou sur un coup de cœur phénoménale !

4) Participer à l’économie circulaire

L’économie circulaire, contrairement à l’économie linéaire qui prévaut actuellement, permet de créer des boucles dans la chaîne de production en réutilisant et recyclant les ressources.

En donnant une deuxième vie à des vêtements ou à d’autres objets, on participe directement à une économie circulaire. On crée une petite boucle de réutilisation, et ce, sans avoir à extraire de nouvelles ressources ou à transporter un produit d’un bout à l’autre de la planète.

5) Avoir du plaisir

Le dernier avantage, mais non le moindre, consiste à avoir du gros fun!! Magasiner en friperie ou échanger des vêtements est une activité originale, une petite chasse aux trésors à bas prix. Il est si satisfaisant de trouver la perle rare parmi des morceaux de toutes les couleurs et de tous les motifs!

Où et comment acheter usagé?

Plusieurs options s’offrent à vous pour vous procurer des vêtements de seconde main.

Friperie : Les friperies ‘’classiques’’ sont l’endroit parfait pour trouver des vêtements, de la vaisselle et d'autres objets du quotidien à bas prix! On n’y est pas trop dépaysé en se promenant entre les rangées comme dans n’importe quel magasin.


Friperie en ligne ou site d’achat usagé : Des sites comme Ship ta fripe, Kapara vintage ou Vinted permettent aussi de magasiner des pièces usagées uniques, mais dans le confort de son salon! Plusieurs de ces entreprises achètent même les morceaux dont tu souhaites te départir ! C’est un super combo!


Échange de vêtements : Eh oui, pour renouveler sa garde-robe, il est toujours possible d’échanger ses vêtements. Avez-vous penser organiser une soirée d’échange de vêtements avec votre entourage? Vos amis ou votre famille seraient probablement intéressés!

Il existe aussi des clubs, comme le Club le Garde-Robe à Sherbrooke. qui utilise cette formule, mais à plus grande échelle. Sur place, vous pouvez apporter les morceaux de saison et en bon état que vous ne portez plus. Les vêtements sélectionnés par les employés vous donneront des crédits contre lesquels vous pourrez choisir de toutes nouvelles pièces! C'est vraiment un pas pire deal!

N'hésitez pas à venir voir la friperie de Tribu-terre! Elle est située à même notre boutique!

RÉFÉRENCES

Desmonceaux, J. (2019). CO2, eau, microplastique : la mode est l’une des industries les plus polluantes du monde. https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/09/01/co2-eau-microplastique-la-mode-est-l-une-des-industries-les-plus-polluantes-du-monde_5505091_4355770.html.

Elena sans h. (2018). 9 (très) bonnes raisons d’acheter en seconde main. http://elenasansh.com/2018/09/24/9-tres-bonnes-raisons-dacheter-en-seconde-main/

Radio-Canada. (2019). Société avec Isabelle Craig : La mode, deuxième secteur le plus polluant du monde. https://ici.radio-canada.ca/ohdio/premiere/emissions/tout-un-matin/segments/chronique/139374/mode-pollution-environnement-textile

Radio-Canada. (2019). La mode rapide, une catastrophe sociale et environnementale.https://ici.radio-canada.ca/ohdio/premiere/emissions/enfin-samedi/segments/entrevue/136885/mode-rapide-fast-fashion-environnement-wear-fashion-takes-action-leonie-daignault-leclerc